C’est un fait indéniable, le mobile fait maintenant partie intégrante de notre quotidien. Véritable télécommande de ce dernier, le smartphone possède des capacités techniques de plus en plus évoluées ouvrant la porte à une palette d’usages toujours plus large et variée. Mais le smartphone n’est plus seul à jouer le rôle du compagnon de vie connecté. Il est devenu le centre de contrôle d’un univers d’objects connectés dont l’ère ne fait encore que commencer, l’enjeu des mois à venir sera de voir comment l’expérience mobile pourra être optimisée. Santé, paiements, sécurité, vêtements, maison, … tout devient plus « smart ».

2016 va forcer les entreprises à se renouveler en termes de relations client pour être présent lors des instants et des lieux où l’utilisateur utilise son smartphone pour répondre à un besoin immédiat. Ce qui est regroupé sous la dénomination « mobile moments ». Être présent sur le terrain du mobile et de l’expérience mobile ne suffit en effet plus pour être compétitif. Sur 158 minutes d’un usage quotidien moyen d’un smartphone, 127 minutes sont passées dans des apps contre seulement 31 minutes dans le web mobile. Ce shift mènera d’ailleurs très prochainement Google à intégrer directement dans son moteur de recherche les contenus d’applications, atténuant les frontières entre le web et le monde des apps.

Sur 158 minutes d’un usage quotidien moyen d’un smartphone, 127 minutes sont passées dans des apps contre seulement 31 minutes dans le web mobile.

Un monde où la survie est rude. À titre d’exemple, plus de mille apps iOS sont publiées sur l’App Store d’Apple chaque mois. Les millions d’apps disponibles rendent l’utilisateur parcimonieux dans ses choix. Ce qu’il recherche avant tout est une expérience personnalisée à haute valeur ajoutée, une relation privilégiée en immersion dans l’univers de la marque. En n’hésitant pas une seconde à se tourner vers la concurrence à la moindre insatisfaction. Si elle ne répond pas aux attentes, une app peut perdre jusqu’à 70% de ses utilisateurs dans les trois jours suivant l’installation .

Les prochains mois de 2016 seront également marqués par l’implantation massive de la grande distribution dans l’univers du mobile et de l’expérience mobile. Il est vital pour les enseignes d’avoir une présence online efficace. En effet, 82% des consommateurs se renseignent sur le net avant de se déplacer en magasin. Une fois dans les rayons, l’objectif est de proposer aux clients des expériences intelligentes. Via des Beacons par exemple afin de signaler au visiteur les réductions en cours proches de sa position et ainsi stimuler l’achat. 85% du top 100 de la grande distribution prévoit d’ailleurs d’utiliser cette technologie. Des facilités pour le client au même titre que pour le distributeur. La masse de données qui en découle est précieuse dans l’optique d’affiner voir d’anticiper les besoins des clients. Ce qui est appelé le marketing de l’anticipation.

Également au coeur des stratégies mobiles et de l’expérience mobile en 2016, la publicité. L’utilisation massive des réseaux sociaux mêlée à la consommation exponentielle de vidéo, offrent un substrat propice aux intégrations publicitaires innovantes. Citons comme exemple l’entreprise Adtile qui propose des publicités interactives engageantes tirant pleinement parti des possibilités techniques offertes par un smartphone comme la localisation GPS, l’accéléromètre et le gyroscope.

S’il est un sujet tech dont tout le monde parle en ce début d’année 2016, c’est bien la réalité virtuelle. Les géants comme Samsung, Facebook via Oculus et HTC se lancent sur le marché avec des casques à réalité virtuelle très perfectionnés. Du tourisme à l’éducation en passant par la santé, les domaines d’application sont légions mêmes si aujourd’hui c’est le jeux vidéo qui tire ce marché vers le haut. Microsoft table quant à lui sur de la réalité augmentée avec son marque HoloLens, où des contenus virtuels prendraient place dans un univers physique réel.

Du côté d’Apple, pas encore de signe officiel d’un projet de réalité virtuelle. 2016 devrait voir comme chaque année déjà l’évolution de sa gamme iPhone, iPad, Apple Watch. Mais c’est la nouvelle Apple TV lancée l’an dernier qui retient notre attention. Avec son nouvel OS et un App Store dédié, l’Apple TV donne un coup de boost au développement des apps « at home ». Une opportunité pour les marques d’être littéralement dans le salon de ses clients. Autre innovation, introduite par Apple en 2011 avec Siri, l’assistant vocal sur smartphone ne cesse de se développer au point d’en faire un mode d’interaction à part entière pour 2016.

Intégration, immersion, interaction,… 2016 sera une année riche! Jamais autant d’outils n’ont été à la disposition des entreprises pour tisser une relation individualisée avec leurs clients. La clé étant de correctement utiliser les différentes technologies pour en tirer pleinement parti. Tout en gardant à l’esprit qu’in fine, c’est l’utilisateur qui décide.