Dans cette série d’articles hebdomadaires, nous allons détailler pour vous les cinq grandes tendances digitales qui, selon les équipes Tapptic, vont impacter les apps en 2017. Après les interfaces vocales, parlons cette fois du dernier venu dans la famille des apps mêlant réel et virtuel : la Mixed Reality, ou Réalité Mixte.

Oubliez la Réalité Augmentée ! Elle a eu un son heure de gloire avec Pokémon GO mais c’est à peu près le seul vrai succès de la Réalité Augmentée. La raison est relativement simple : l’intégration du virtuel dans le réel est rarement convaincante, ce qui mène à une expérience assez déceptive. Ce n’est pas la faute des programmeurs, avec le matériel équipant les smartphones et tablettes d’aujourd’hui, il est en fait impossible de mixer correctement et en temps-réel les objets virtuels avec la réalité.

Mais une évolution de la Réalité Augmentée fait son chemin et il s’agit de la Réalité Mixte. Ceux d’entre vous qui ont déjà testé les HoloLens de Microsoft se sont probablement rendu compte que la « killer feature » des HoloLens ne sont pas les hologrammes… il s’agit plutôt de ce qu’on appelle le « Spatial Understanding », c’est-à-dire la capacité de ces lunettes à scanner et comprendre son environnement proche grâce entre autres à ses caméras et ses capteurs de profondeur. De ce scan résulte une sorte de carte virtuelle de la pièce dans laquelle vous vous trouvez, comprenant les objets tels que les tables, le canapé, leurs tailles, la distance entre eux, le positionnement des murs, etc.

Et c’est là que la magie s’opère : grâce à cette représentation, les objets virtuels peuvent être parfaitement positionnés et mis à l’échelle dans la pièce. Ils sont également très « stables » : là où un objet virtuel dans la Réalité Augmentée peut « trembler » ou « décrocher » de son marqueur, il n’en n’est rien dans cette Réalité Mixte : vous pouvez regarder ailleurs, revenir vers l’objet, tourner autour de lui, le regarder sous tous les angles, il restera sagement là où vous l’avez placé, comme s’il avait toujours existé dans la réalité.

C’est pour cela que cela s’appelle « Réalité Mixte » : l’intégration entre le virtuel et le réel frôle la perfection.

Nous n’avons pas eu l’occasion de voir apparaître beaucoup d’applications de ce type ceci dit, c’est principalement dû au très faible nombre d’appareils disposant du matériel adapté, mais plusieurs initiatives nous laissent penser que nous pourrions bien voir les premières applications cette année :

Les applications que l’on voit sont encore assez niches, mais citons tout de même des cas B2B tels que la formation, la protection de travailleurs isolés, la possibilité de voir « à travers les murs » pour découvrir la position de câbles et de tuyaux ou encore la possibilité de se balader dans un immeuble virtuel avant même qu’il ne soit construit.

Pour le B2C, la « killer app » semble être celle permettant aux consommateurs de positionner parfaitement dans la maison des meubles virtuels qu’ils sont sur le point d’acheter : « est-ce que ce canapé ira dans ma pièce et avec ma déco ? ». Souvenez-vous, les appareils équipés de cette technologie ont une vision complète de la pièce, ils savent où sont les tables, où sont les murs, à quelles distances sont les objets des uns des autres : votre canapé virtuel sera parfaitement posé sur le sol et à la bonne échelle de sorte que – enfin et au contraire de la Réalité Augmentée traditionnelle – vous puissiez avoir une vue réaliste de l’objet virtuel dans son environnement. Pour vous en convaincre, jetez un œil à cet article et à cette vidéo.

Autre cas d’usage, BMW a annoncé récemment qu’il allait expérimenter la technologie Google Tango pour montrer à ses clients les différentes configurations de ses voitures sous des conditions réalistes. Personnellement il me semble que la Réalité Virtuelle est plus adaptée que la Réalité Mixte pour ce genre de cas, mais que ce soit l’une ou l’autre, cela m’aurait de toute façon permis d’éviter la désagréable surprise de recevoir l’année passée une toute nouvelle voiture avec une couleur de toit différente de celle que je pensais avoir commandé (véridique).

Malheureusement, tout n’est pas encore parfait, mais nous sommes clairement en chemin vers ce qu’il manquait cruellement à la Réalité Augmentée : une prise en compte correcte de la Réalité.

Pour que vous ayez une meilleure vue sur ces technologies, le mieux est toujours de l’expérimenter par vous-même, et voici comment faire :

  • Si vous pouvez vous le permettre, dépensez un peu d’argent dans le Lenovo Phab 2 Pro ou le Asus ZenFone AR pour vous faire aux applications AR/MR intégrant le « Spatial Understanding ».
    • Avec ces téléphones, essayez les apps embarquant Tango que vous pouvez trouvez à cette page de Google.
    • Comparez les aux apps standards de Réalité Augmentée et voyez à quel point la Réalité Mixte peut être différente / de meilleure qualité.
  • Nous avons des HoloLens et des appareils équipés de Google Tango chez Tapptic, n’hésitez pas à nous contacter pour en obtenir une démonstration !

 

Image from Microsoft. The character on the desktop is virtual, and perfectly positioned.

https://www.microsoft.com/microsoft-hololens/en-us/why-hololens