Christophe Chatillon : « En tant qu’entrepreneur dans des secteurs innovants depuis 20 ans, je suis surpris par l’accélération de l’adoption des nouvelles technologies par le grand public (web, réseaux sociaux, applications mobiles, objets connectés). Il n’y a jamais eu autant d’innovations autour de nous et autant d’opportunités liées à ce phénomène.

En regard de cela, la situation économique en Belgique m’interpelle. Chaque jour amène son lot de mauvaises nouvelles. Taux record de faillite des entreprises, chômage des jeunes, moral des dirigeants d’entreprises en baisse, …

Comment faire pour que ces opportunités technologiques soient synonymes de succès pour l’économie belge?

Après avoir connu l’hégémonie de quelques multinationales sur le marché de l’informatique, le web et le monde des applications mobiles nous ont montré que de petites sociétés pouvaient conquérir le domaine du service.

Aujourd’hui l’Internet des Objets est pris d’assaut par des PMEs, comme Nest, Parrot ou Withings, avec des objets connectés toujours plus innovants.

Nous savons tous que la croissance et la création d’emplois viendra des petites entreprises. Seule l’innovation peut nous permettre de gagner face aux pays à coûts salariaux bas. Et d’ici 2025, tout sera connecté autour de nous.

Selon moi, voici quelques pistes à exploiter :
• Les entrepreneurs de demain sont les adolescents d’aujourd’hui. Insufflons un esprit d’entreprise dans les écoles secondaires et les universités.
• Dédramatisons l’échec, comme c’est le cas aux Etats-Unis.
• Facilitons l’accès aux financements, en soutenant la création de plateformes de crowdfunding, en mettant en place des fonds d’investissements publics plus dynamiques et téméraires, en garantissant les banques lorsqu’elles financent des starters.
• Formons les jeunes aux nouvelles technologies, avec des formations en programmation ou en électronique.
• Mettons en place des accélérateurs et incubateurs, pour accompagner les entrepreneurs dans les premières années de démarrages.
• Fournissons les outils et les infrastructures adéquates : FabLabs, espaces de co-working, partage de ressources techniques, formations adaptées.

Créons aujourd’hui une future génération d’entrepreneurs, aimant la technologie, ayant des bases techniques solides, créatrice d’entreprises et d’emplois. »

Christophe Chatillon

Fondateur et CEO de Tapptic