Grâce au succès de l’application phénomène Pokémon Go, la réalité augmentée a gagné en notoriété au cours des derniers mois et l’arrivée du PS VR, qui promet d’être un succès dans le monde du gaming, pourrait permettre à la réalité virtuelle de considérablement se démocratiser. Pourtant, ces innovations qui n’avaient eu jusqu’alors que peu d’occasions de dévoiler leur potentiel, sont rapidement passées du statut de curiosité technologique à un véritable phénomène de mode, pour maintenant devenir un enjeu grandissant pour les entreprises.

 

Une opportunité pour les entreprises

La réalité augmentée ouvre désormais le champ des possibles dans le monde des entreprises.  L’un des cas les plus concrets pour lesquelles cette technologie a d’ores et déjà été plébiscités  est l’amélioration des formations dispensés aux employés de certains secteurs. Dans des domaines, comme l’industrie, les procédures ou les gestes techniques lors de mises en situation sont peu ou pas réalisables.

Tapptic travaille actuellement sur un cas de réalité virtuelle dans le secteur industriel, où les manoeuvres en situation réelle ne sont pas réalisables. Cependant, il reste essentiel de former les équipes en cas d’urgence. Dans ces cas précis, la réalité virtuelle peut s’avérer la meilleure solution possible pour simuler un problème et former les équipes.

 

Une expérience en soi pour les consommateurs ?

Mais ces innovations technologiques, en plus d’apporter des opportunités intéressantes pour les entreprises, répondent également à un réel besoin dans le secteur du BtoC. Selon certaines prévisions, la génération Y, appelée aussi génération connectée, représentera en effet 33 % de la population globale d’ici 2020 et il faudra être en mesure de leur apporter des expériences qui peuvent comblées leurs fortes attentes digitales.

L’atout principal de la réalité virtuelle est de pouvoir transposer dans un tout autre univers les utilisateurs, dans bon nombre de secteurs, cela peut réellement devenir un élément clef de l’expérience client. Prenons l’exemple de Club Med, la marque propose désormais en boutique d’enfiler un casque de réalité virtuelle pour se plonger dans l’atmosphère de chaque resort et ainsi faciliter la sélection du client. Bien plus que de simplement choisir sa prochaine destination de vacances, c’est une véritable expérience client enrichissante qui lui est offerte.

Le soutien des géants du High-Tech, les expériences inédites qu’elles proposent et l’engouement général du grand public a projetées ces nouvelles technologies sous les feux de la rampe. Du tourisme au retail, en passant par le divertissement ou les formations, il existe aujourd’hui une multitude de possibilités liées à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée dans un grand nombre de secteurs.